Sultanat d'Oman
Qalhât Project – 2017

© Qalhât Project

Présentation des campagnes
(par année)


Direction

Axelle Rougeulle (CNRS, UMR8167 – Orient et Méditerranée).

Participation d’Éveha

Études du mobilier

Préparation à la publication

Une nouvelle campagne du Qalhât Project vient de se dérouler au Sultanat d’Oman. Ce projet, placé sous la direction d’Axelle Rougeulle (UMR 8167, CNRS), est engagé depuis 2007. Il concerne l’un des plus importants sites portuaires du sud de la péninsule arabique pour la fin du Moyen Âge.

Après une décennie de missions de terrain et de très nombreuses découvertes, cette année a été consacrée à l’avancement des publications de synthèse.

Des vérifications et des relevés complémentaires ont été effectués sur le terrain. Dans la maison de fouilles, le matériel archéologique de certains bâtiments fouillés a été analysé de manière exhaustive : si la céramique avait déjà été largement traitée, l’étude des verres, des éléments lapidaires et des objets métalliques restait à faire. Enfin, le ministère de la Culture et du Patrimoine nous a donné l’autorisation de rapatrier les monnaies afin qu’elles soient étudiées en France.

Les premières publications devraient concerner les maisons jumelles B 94 ainsi qu’un possible atelier d’artisan, le bâtiment B 39.

Sur place, le rangement du matériel au sein du nouveau dépôt archéologique s’est poursuivi.

Parallèlement, les travaux de conservation ont repris sur le site archéologique. Sous la conduite du Fonds mondial pour les monuments (World Monuments Fund), la restauration de la grande mosquée de Qalhât a pu commencer. Avant que ce travail ne soit engagé, une équipe de la société Iconem est venue réaliser une couverture photogrammétrique complète des monuments à restaurer.