Nicaragua
Leon Viejo

Le projet archéologique « Leon Viejo dans le temps et dans l’espace  » est dirigé par Rigoberto Navarro Genie (Éveha Nicaragua) et co-dirigé par Sébastien Perrot-Minnot (Éveha International). Le projet est placé sous l’autorité de l’Institut Nicaraguayen de la Culture (INC) et bénéficie d’un financement de l’ambassade du Luxembourg.

Présentation des campagnes
(par année)


Direction

Dr. Rigoberto Navarro-Genie (Éveha Nicaragua)
Dr. Sébastien Perrot-Minnot (Éveha International)

Localisation et résumé historique 

 

Le site archéologique de Leon Viejo est localisé dans l’ouest du Nicaragua, aux portes du village de Puerto Momotombo (commune de La Paz Centro, département de Leon). C’est là, au bord du lac de Managua (ou Xolotlan) et à proximité du volcan Momotombo, que les Espagnols ont fondé une de leurs premières villes sur le continent américain. Établie en 1524, sous le nom de Leon de Nagrando, dans une région peuplée par les Amérindiens, elle est devenue la capitale de la province coloniale du Nicaragua trois ans plus tard, et a atteint son apogée dans les années 1540. L’agglomération a été définitivement abandonnée en 1610, après une série de calamités provoquées par l’homme et les éléments, la ville étant alors transférée à l’emplacement actuel de celle de Leon.

 

Historique et problématique des recherches 

 

Redécouvert en 1967, le site de Leon Viejo a motivé des campagnes de dégagement, de fouilles et de restauration. Plusieurs monuments remarquables ont été découverts à cette occasion, parmi lesquels l’ancienne cathédrale Sainte-Marie ou bien encore le couvent de La Merced. Le site a été inscrit au Patrimoine Mondial en 2000, car il « offre un remarquable témoignage des structures économiques et sociales de l’empire espagnol au XVIe siècle » (whc.unesco.org/fr/list/613).

Participation d’Éveha International

Direction
Fouilles archéologiques
Étude du mobilier
Géomorphologie

PARTENAIRES

Ambassade du Grand Duché du Luxembourg au Nicaragua
Institut Nicaraguayen de la Culture (INC)
Institut Nicaraguayen de Tourisme (INTUR)