Albanie
Shëmri

Depuis 2016, Brunilda Bregu (Université de Bourgogne-Franche-Comté/Institut d’Archéologie de Tirana /Eveha) mène un projet de recherche consacrée à l’église de Shëmri, située dans le nord de l’Albanie.

Présentation des campagnes
(par année)


Direction

Brunilda Bregu (Université de Bourgogne-Franche-Comté (UBFC)/Institut d’Archéologie de Tirana (IAT)/Éveha)

Localisation et résumé historique
Le village de Shëmri se situe à 6,3 kilomètres à l’est de la ville de Mamurras, à 34 kilomètres au nord de la ville de Lezha et à 9 km de la ville de Kruja. Cette dernière est le siège du diocèse du même nom dans lequel prend place l’église Sainte-Marie. Elle s’élève sur un des flancs ouest de la montagne au sud de Shëmri, à 320 mètres au-dessus du niveau de la mer. Des cyprès couvrent actuellement l’espace autour de l’église qui est abandonnée et en partie détruite. Ses murs sont préservés sur une hauteur de un mètre dans la partie occidentale et jusqu’au niveau de l’ancienne toiture dans la partie orientale.

 

Historique des recherches

Une première étude de l’église est publiée par Th. Ippen en 1907 avant d’être reprise par le chercheur A. Meksi dans les années 1960. En Albanie, les études archéologiques des monuments religieux ont surtout consisté en une série d’observations préalables au travail de restauration. L’église Sainte-Marie a été restaurée en 2002 par l’Institut des Monuments de Tirana. Lors de ces travaux, un grand nettoyage ainsi que des sondages ont été réalisés.
L’église actuelle présente un plan à trois nefs et trois absides. Elle se développe sur une longueur de 23 m pour une largeur de 14,40 m. En 2016, une campagne de relevés photogrammétriques et d’observation du bâti a été menée. Cette approche a servi de support à une première réflexion sur l’évolution d’église. À la suite, trois campagnes de fouille ont été entreprises entre 2017 et 2019.

Participation d’Éveha International

Archéologie du bâti Topographie

PARTENAIRES